Interviews

Interview : Stanislav Yanevski dévoile ses futurs projets !

Il est grand, il est beau, il est fort… et il a incarné un célèbre joueur de Quidditch dans Harry Potter… je veux bien évidemment parler de Viktor Krum ! Avec la plus grande des gentillesses, Stanislav Yanevski a accepté de répondre à mes questions afin de parler de son rôle dans Harry Potter mais surtout, de ses nouveaux projets ! Et comme je suis un peu indiscrète, je vous avoue que nous n’avons pas parlé que ciné et que cet interview est l’occasion pour vous d’en apprendre un peu plus sur celui qui nous a fait rêver à l’écran…

Pour commencer…

Joy : Tout d’abord, merci Stan d’avoir accepté de répondre à mes questions. Pour commencer, peux-tu te décrire en 3 mots ?

First, thank you Stan for agreeing to answer my questions. To begin this interview, can you describe yourself in 3 words

Stan : Pas de probleme, c’est un honneur pour moi. Les trois mots qui peuvent me décrire sont : motivation, inspiration et rêves.

No problem it’s an honor for me. Three words that describe me : Motivation, Inspiration and Dreams.

Harry Potter

Joy : Harry Potter est la saga qui t’as propulsé sur le devant de l’écran. Que penses-tu du personnage de Viktor Krum ? Était-ce facile de se mettre dans la peau de ce joueur de Quidditch ?

Harry Potter is the saga that propelled you into the spotlight. What do you think about the character Viktor Krum ? Was it easy to get into the skin of this Quidditch player ?

Stan : Pour moi Harry Potter, si on ne compte pas mon retour dans le 7ème film où la scène a été coupée, c’était il y a 12 ans maintenant. C’était une expérience fantastique et merveilleuse qui m’a permis de découvrir la vie d’acteur. Ce fut un très gros défi de faire partie d’un casting aussi énorme et déjà très bien établi, mais je pense que les choses ont bien fonctionné car les gens adorent encore Viktor Krum et il continue d’avoir de nouveaux fans chaque année. C’est un monde merveilleux et très magique !

Harry Potter for me excluding the comeback in the 7th film where he was cut out was 12 years ago now. It was a fantastic, great and wonderful experience that put me into the movie actors light in life. It was a very strong challenge to be part of such a huge and well established cast but things worked out really well I believe since people still love Viktor Krum and he keeps getting new and new fans each year. It is a wonderful and very magical world !

Joy : Avant ton rôle dans La coupe de feu, t’étais-tu intéressé à l’univers d’Harry Potter ? Tu avais lu les livres ? Regardé les films ?

Before your role in the « Goblet of fire », were you interested in the world of Harry Potter ? Did you read the books, watch the movies ?

Stan : Avant le rôle, je ne m’étais pas vraiment intéressé à Harry Potter. Je ne savais pas grand-chose à ce sujet car j’étais plus concentré sur mes études, et mes potes de l’école étaient plus sur la saga du Seigneur des Anneaux. Cependant, au moment où j’ai été traîné dans le monde d’Harry Potter, j’ai lu les livres, regardé tous les films et bien sûr le script du film dans lequel j’allais jouer. Comme je l’ai dit tout à l’heure, j’ai été traîné directement dans la magie d’Harry Potter.

Before the role I wasn’t really into Harry Potter. I didn’t know much about it as I was very concentrated on my studies and my boys at school were more into The Lord of The Rings saga. However the moment I was dragged into the world of Harry Potter I read the books, watched all the films and of course the script of the film that I was going to be part of, so as I mentioned earlier I was overwhelmed and dragged straight into the magic of Harry Potter.

Projets

Joy : Peux-tu nous en dire un peu plus sur « The Frame of Regret » ? Un projet où tu es acteur, réalisateur et producteur, n’est-ce pas ?

Can you tell us a little bit more about « The Frame of Regret» ? It’s a project where you are an actor, director and producer, isn’t it ?

Stan : Voici le pitch : Un homme, qui a le pouvoir de contrôler le temps, cherche à être avec la femme de ses rêves, mais son pouvoir incroyable brouille la limite entre ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. Un homme rencontre une fille qui représente tout ce que son cœur désire. Le protagoniste possède la capacité étrange de remonter le temps. Après avoir beaucoup hésité, il l’utilise pour commencer une relation avec la fille. Dans le déroulement des événements, leur lien émotionnel fleurit, mais à quel prix… 

La montre du protagoniste qui lui permet de retourner dans le temps dupe la fille en lui cachant ce qui est vrai et ce qui est faux. Cependant, alors que la dépendance de l’homme à son pouvoir augmente au fur et à mesure, son arrogance augmente de même, et ses objectifs deviennent plus inconscients et malveillants. Cependant, les cicatrices émotionnelles de la fille ne sont pas complètement effacées lors des remontées dans le temps, mais se cachent simplement dans l’allégorique « cadre du regret ».

(Produit par : Stan Yanevski and Martin Assenov, Ecrit et réalisé par : Martin Assenov, DP et assistant réalisateur : Mike Bazzi, Caméraman : Bojidar Popov, Assistant producteur et 2ème assistant réalisateur : Maximilian Berbechelov, Script : Yoveta Panda, Le voyageur du temps : Stan Yanevski, La fille au coeur en or : Joanna-Izabela Varbanova)

The pitch : A man, who wields time itself, seeks to be with the woman of his dreams, yet his ambiguous uncanny ability blurs the line between what is true and what is a lie. A man stumbles upon a girl that represents everything his heart has ever desired. Unfathomably, the protagonist possesses the uncanny ability to reverse time itself, and with much hesitation, he uses it to start a relationship with the girl. In the unfolding of events, their emotional bond blossoms, although at a great equivocal cost.

The protagonist’s time-reversing watch deceives the girl, blurring the lines between what is true and what is a lie. However, as the man’s dependency on the hidden ambiguous power increases, so does his arrogance, and his goals become more oblivious and malevolent. However, the girl’s emotional scars are not erased by time reversal but are simply hidden within the allegorical frame of regret. 

(Produced by : Stan Yanevski and Martin Assenov, Written and Directed by : Martin Assenov, DP and 1st Assistant Director : Mike Bazzi, Camera, Steady Cam and Monopod Operator : Bojidar Popov, Assistant Producer and 2nd Assistant Director : Maximilian Berbechelov, Script er: Yoveta Panda, The Time-Traveler : Stan Yanevski, The Girl with a heart of gold : Joanna-Izabela Varbanova)

Joy : Comment se passent les journées de tournage ? 

How are the days on the set ? 

Stan : Le tournage était super intense, le rôle à jouer était intense et nous pensons que le résultat sera très touchant.

The set was super intense, acting was intense and the result we believe is going to be very heart touching.

Joy : Peux-tu nous parler du court-métrage « The Cloaking » dans lequel tu vas jouer ?

Can you tell us about the short film « The Cloaking », in which you star ?

Stan : Je joue Boris « Le Marteau » dans The Cloaking. Il s’agit de l’antagoniste principal du film. The Cloaking va être un film d’action qui, espérons-le, va finir par sortir au cinéma ou devenir une série télévisée.

The Cloaking – I am playing Boris The Hammer in the cloaking. It is the lead villain role and is going to be an action type of film, which will hopefully either go on to become and full Movie Theatre film or a tv Series.

Joy : Tu avais un projet de série road trip à moto à travers l’Europe. Qu’en est-il aujourd’hui ?

You had a webseries project about a motorcycle road trip across Europe. Is it still going on ?

Stan : La web série sur mon roadtrip à moto à travers différents pays est encore à l’état de projet, car je suis très occupé par les tournages d’autres films en ce moment. Justement, nous commençons à filmer une nouvelle web série comique ce week-end. Malheureusement, je ne peux pas me dédoubler et être partout à la fois. C’est un projet en cours, qui sera produit une fois que j’aurai le temps. Nous développons actuellement différents projets sur différents thèmes, qu’ils soient de type « reality-show » ou scénarisés, donc beaucoup de choses se préparent pour cette année et la suivante.

The Web series about the motorcycle trips across countries is still work in progress as I am very busy at the moment filming different movie project. In fact we are starting a new web series comedy show this weekend. Unfortunately I am only one Stan and cannot be in all the places that I wish I could be. It is work in progress and will happen once I have time for it.
We are currently developing different projects with different themes both reality and scripted, so a lot to come this and the following year.

Joy : As-tu d’autres projets en cours ou à venir ?

Do you have other ongoing or future projects ?

Stan : Comme je disais tout à l’heure, de nombreux projets sont en cours en ce moment. Frame Of Rregret est déjà en montage, le tournage de la web série comique débute ce week-end, et il y a encore une autre web-série sur laquelle nous travaillons qui sera soit en anglais, soit sous-titrée en anglais. Parmi les autres projets, il y a aussi un film de détective sur lequel nous travaillons pour une sortie (ndt : ou un tournage, il ne précise pas) cet automne, ainsi que The Cloaking pour cet été. Il y a donc beaucoup de choses intéressantes sur lesquelles je travaille actuellement, et dieu merci il y a Internet pour que tout soit disponible partout dans le monde.

As I mentioned there are many projects that are ongoing at the moment. Frame Of Regret is being edited already, the online comedy show is starting this weekend, there is a web series that is either going to be in English or with English subtitles that we are working on. A detective movie that were working on for this fall hopefully. Another project for the summer is The Cloaking, so there are many interesting things that I am working on at the moment and thank God Internet makes everything global it will all be available around the world.

Joy : Quelles sont tes prochaines dates et lieux de conventions ?

What are your next convention dates and places ?

Stan : Pour ce qui est des conventions, j’essaye de caler quelques dates malgré mon emploi du temps chargé .J’ai une date au début du mois de juillet en Belgique, puis plus tard dans le même mois j’en ai une autre au Mexique. Je vais aussi passer par le Royaume-Uni un peu plus tard… alors oui, beaucoup de choses à venir comme je le disais.

Conventions I am trying to squeeze in as dates with this busy schedule and so far I have a date early in July in Belgium then later the same month I have another one in Mexico. I am also going to the UK later this, so….a lot to come as I said.

Cinéma

Joy : Quel(le)s acteurs/actrices t’inspirent dans ton métier de comédien ?

Which actors/actresses inspire you in your job ?

Stan : Les acteurs qui m’inspirent dans mon travail sont des acteurs tels que Johnny Depp, Al Pacino, Robert DeNiro, Nicolas Cage… Ohlala, je pourrais t’en citer toute la journée !

Actors who inspire me at my work are actors like Johnny Depp, Al Pacino, Robert DeNiro, Nicolas Cage, oh God I could go on forever….

Joy : Avec quels réalisateurs aimerais-tu travailler ?

With which filmmakers would you like to work ?

Stan : J’aime bien travailler avec Warner Bros. J’adorerai aussi bosser avec Disney sur un film, ou encore avec Universal, Amazon, Marvel… au final n’importe qui qui manifesterait un intérêt envers moi car je me donne à 100% à qui veut bien m’accorder sa confiance. Actuellement, je travaille également sur ma propre société de production qui s’appelle Unity Productions.

I like to work with WB, id love to work with Disney on a film, with Universal, with Amazon, Marvel,whoever has interest towards me really because I dedicate 100% of myself to whoever gives me their trust. I am now also working on my own production company that is called Unity Productions.

Joy : Dans quel film aurais-tu aimé jouer ?

Which movie would you like to have starred in ?

Stan : J’aurais aimé jouer dans Fast and the Furious, Star Wars, Le Seigneur des Anneaux, Les Marvel et beaucoup d’autres.

I would have loved to have starred in Fast and the Furious, Star Wars, Lord of The Rings, Marvel movies and many more.

Fans

Joy : Comment gères-tu ton rapport avec tes fans ?

How do you manage your relationship with your fans ?

Stan : J’adore mes fans et j’essaye de rester en contact et d’envoyer le plus d’infos possible sur les réseaux sociaux. Il y a mon compte Instagram @Stan_yanevski, où je publie des photos et vidéos tout le temps. Il est lié à ma page Facebook @StanYanevski.Official et également à mon Twitter qui est identique à mon Instagram. J’essaye également de faire le plus de conventions possible dès que j’ai du temps libre afin de rencontrer le plus de fans possible dans le monde.

I love my fans and try to stay in contact and put out as much information out there in social media as possible. My Instagram is @Stan_yanevski where I upload pictures and videos all the time. It is linked to my facebook page which is @StanYanevski.Official also linked to twitter which is the same as Instagram. I also try to attend as many conventions as possible in the time I have free to do so, so I can meet as many fans as possible around the world.

Joy : Quelle est la plus belle chose qu’un fan t’aie dit ?

What is the most beautiful thing a fan told you ?

Stan : Les plus belles choses qu’on m’ait dites sont “tu m’inspires” et “je t’aime”.

The most beautiful thing is “you inspire me in life” and “I love you”.

Joy : Comment réagissent tes fans lorsque tu les croises ?

How do your fans react when you meet them ?

Stan : Ils réagissent différemment à chaque fois. Certains sont tremblants, d’autres sont à fond, et d’autres sont juste contents…

They react differently each time. Some are shaken, some get hyper, some are just happy…

Joy : Toi d’ailleurs, de qui étais-tu fan lorsque tu étais plus jeune ?

What about you, did you have an idol when you were younger ?

Stan : Mes idoles ont toujours été mes parents.

My idols have always been my parents.

Passions

Joy : Tes fans ont pu remarquer tes nombreux tatouages. Combien en as-tu ? Sont-ils juste esthétiques ou représentent t-ils une véritable histoire ?

Your fans must have noticed your numerous tattoos. How many of them do you have ? Are they just aesthetic or do they represent a real story for you ?

Stan : J’ai deux manches (mes deux bras) et l’intégralité de mon dos recouverts de tatouages pour le moment. Certains représentent juste des choses que j’aime, et d’autres représentent une histoire… mais il y a en a d’autres encore à venir.

I have two sleeves and a full back in terms of tattoos so far. Some are just things I like, some represent a story…but there are more to come.

Joy : Quels sports pratiques-tu ?

Which sports do you practice ?

Stan : Je fais de l’escalade et du fitness.

I go mountain climbing and fitness gym training.

Joy : La moto semble également être une autre de tes passions. Peux-tu nous dire comment cette passion a commencé ?

Motorbiking seems to be another passion for you. Can you tell us how this passion started ?

Stan : La moto a toujours fait partie de moi depuis que je l’ai découverte à l’âge de 13 ans. Cela ne m’a jamais quitté depuis et je roule aussi souvent que possible.

Motorbikes have always been there with me ever since I discovered my first motorbike all the way back when I was 13 years of age. It never went away since then and I ride as often as I can.

Joy : Actuellement combien de motos possèdes-tu ?

How many motorcycles do you currently own ?

Stan : J’ai actuellement 3 motos : Cruiser, scooter, tourist. 

I currently own 3 motorcycles. Cruiser, scooter and a tourist.

Joy : Pratiques-tu toujours la peinture ? Quels sont les artistes que tu apprécies dans ce domaine ?

Do you still paint ? Which artists do you appreciate ?

Stan : Je peins oui. J’adore l’art de la peinture à la bombe avec les différentes techniques qui s’y rattachent. J’aime beaucoup d’artistes, notamment Leonard De Vinci. J’aime aussi le street art.

I paint yes. I love the art of spray paint with different added techniques. Artists I like many. DaVinci, I like street art a lot also.

Quotidien

Joy : Quels types de films aimes-tu regarder ? Ton film préféré ?

What kind of movies do you like to watch ? What’s your favorite movie ?

Stan : J’aime toutes sortes de films. J’aime les bons films romantiques, les bons films d’action, fantastique… l’un de mes films préférés est “Kites”.

I like all sorts of movies. I like good love stories, good action films, fantasy….one of my favorite movies is Kites.

Joy : Est-ce que tu cuisines ?

Do you cook ?

Stan : Je cuisine, oui. Quand on s’occupe de son corps et que l’on pratique le fitness, il est important de connaître l’art de la cuisine et de comprendre ce qu’on mange.

I do cook yes. Looking after your body and practicing fitness you need to know the art and have the understanding of food.

Joy : Quel est le plat préféré de ton enfance que te faisais ta maman ?

What’s your favorite meal your mom used to make when you where a kid ?

Stan : Mon repas favori quand j’étais jeune, c’était n’importe quel truc sucré !

My favorite meal would be anything sweet when I was young.

Joy : D’ailleurs, puisque tu as eu l’occasion de venir en France plusieurs fois, y’a-t-il un plat français en particulier que tu aimes ?

By the way, since you have had the opportunity to come to France several times, is there a French meal in particular that you like ?

Stan : J’aime la nourriture française. Tout est bon et savoureux et j’adore les baguettes !

I like French food. It’s all nice and tasty and I really like the baguette !

Joy : Quel est ton groupe de musique favori ?

What is your favorite band ?

Stan : J’écoute différents styles de musique. J’aime Enigma, Enya, Manowar, Rammstein, GOA psy, world, Era….

I listen to different music styles. I like Enigma, Enya, Manowar, Rammstein, GOA psy, world, Era….

Joy : Quel est le dernier concert où tu es allé ?

What’s the last concert you’ve been to ?

Stan : Le dernier concert auquel je suis allé était le concert d’un ami qui joue de la musique acoustique moderne. Surtout des reprises connues de Tarja Turunen (ndt : ex-chanteuse du groupe Nightwish).

The last concert I went to was a friends concert who plays acoustic modern music. From the famous ones Tarja Turunen.

Joy : Tu possèdes des animaux de compagnie ? Si oui, comment ils s’appellent ?

Do you have pets ? If yes, what’s their name ?

Stan : J’ai beaucoup d’animaux de compagnie : 3 chiens, 6 chats, 3 chinchillas, 1 perroquet, 2 lapins… leurs noms sont Francis, Aria, Bero et les autres sont trop difficiles à prononcer *rires*

I have many pets. 3 dogs, 6 cats, 3 chinchillas, 1 parrot, 2 rabbits…names are Francis, Aria, Bero and the others are too difficult to pronounce haha !

Joy : Quelle est ta plus grande phobie ? Ou est-ce que tu n’as peur de rien ?

What is your biggest phobia ? Or are you not afraid of anything ?

Stan : Je n’ai pas de phobie. Je n’ai pas peur de perdre. Je n’ai pas peur d’essayer et d’échouer. Je me relève et je continue d’essayer encore et encore et ça, c’est une stratégie gagnante.

I don’t have a phobia. I am not afraid to lose I am not afraid to try and fail. I get up and keep moving trying again and again and that’s a winning strategy.

Joy : L’endroit où tu préfères aller pour te ressourcer ?

Where do you like to go in order to recharge your batteries ?

Stan : Je recharge mes batteries quand je vais dans la nature. Les montagnes, la mer, les rivières… quand je vide mon esprit avec Mère Nature, je me sens redynamisé et prêt pour de nouvelles aventures.

I recharge my batteries when I go in nature. Mountains, sea, rivers…when I clear my mind with mother nature I feel energized and ready for new adventures.

Joy : Pour que nos lectrices gardent espoir, es-tu célibataire ?

For all our female readers who still have hope, are you single ?

Stan : Oui, je suis célibataire.

Single I am yes.

Joy : En tant qu’acteur, tes déplacements sont fréquents. Vis-tu encore en Bulgarie ?

As an actor, you travel a lot. Are you still living in Bulgaria ?

Stan : Je vis encore en Bulgarie oui, mais comme je voyage à travers le monde, je peux être vu un peu partout sur la planète.

I still live in Bulgaria yes but I travel the world, so I can be seen all over the planet.

Joy : Aujourd’hui, en quoi ton métier de comédien a changé ta vie ? Quel est l’impact de la célébrité sur ton quotidien ?

How has your job changed your life? What impact does fame have on your everyday life?

Stan : Mon travail m’a permis de découvrir le monde, de rencontrer de nombreuses personnes de différentes cultures, ce qui est un véritable cadeau de la vie. Sinon, je suis toujours le même mec que quand j’étais plus jeune. Je ne pense pas qu’être qualifié de “star” signifie que l’on est différent de n’importe qui d’autre qui ne se fait pas appeler “star”. Nous sommes tous des stars aux yeux de quelqu’un d’autre dans la vie.

My job enabled me to discover the world and meet many new different people from different cultures, which is a gift in life. Otherwise im still the same guy I used to be as a kid. I don’t think that being called “a star” means that you are anything different then anybody else who isn’t called “a star”. We are all stars to somebody in life.

Joy : Merci d’avoir répondu à ces (nombreuses) questions ! Un dernier mot pour la fin ?

Thank you for answering these (many) questions ! A last word for the end ?

Stan : Soyez positif, pensez positif et l’énergie positive viendra naturellement à vous ! Ne cessez jamais d’y croire et vous atteindrez vos objectifs !

Be positive, think positive and positive energy will flow your way! Never stop believing and you will achieve your goals !

J’espère que vous avez aimé cet interview car personnellement… j’ai adoré la faire ! Toutes les photos appartiennent (hors images Harry Potter + Kites) à Stanislav Yanevski qui me les a gentiment fait parvenir pour l’occasion. Pour en découvrir plus et suivre l’actualité de Stan, rendez-vous ici : Facebook, Instagram, Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *