Bien-être & Santé

Les médicaments à emmener en voyage

Bon, si tu ne le sais pas encore, sache que j’adore tout prévoir. Surtout la trousse de secours. Parce que oui attends, on sait jamais non ? Et si je me retrouvais avec une tourista foudroyante, ou si je me faisais piquer par des araignées mutantes ? Ou si je choppais un rhume de l’espace ? Comme on n’est jamais trop prudent, je veille toujours à emmener ma petite trousse de médicaments dès que je dois voyager.

1/ Contre la diarrhée

Ben ouais, on va parler franchement, on va arrêter de faire dans la finesse… la diarrhée c’est le truc numéro 1 qui m’angoisse quand je pars en voyage. Le truc peut débarquer à N’IMPORTE QUEL MOMENT. Du coup pour ça, j’ai ma petite parade : l’Immodium. C’est la version nette et efficace qui coupe tout directement ! Alors c’est bien utile sur le moment, mais attention à ne pas trop en prendre car ça va vite te constiper et tu vas finir par devoir manger 1 paquet de pruneaux pour pouvoir retourner sur le trône. Pour calmer tout ça sur le long terme, tu peux prendre un petit Smecta des familles qui va « plâtrer » tes intestins et soigner tout ça. Surtout, n’oublie pas de beaucoup boire, lave-toi les mains régulièrement et mange du riz (et on dit « oui maman ! »).

2/ Contre les petits bobos

Des pansements. C’est la base absolue. Pense à prendre plusieurs tailles. Ensuite, un antiseptique, pour désinfecter les vilains bobos et éviter de te retrouver avec un alien qui sort de ta plaie. Et enfin du sérum physiologique. C’est utile pour nettoyer une plaie (et même les yeux!). J’ai toujours un petit flacon dans mon sac à main d’ailleurs, parce que tu l’as compris, ON SAIT JAMAIS.

3/ Contre les coups

L’Arnica ! Un indispensable aussi. Tu peux le trouver sous forme de granules mais je le préfère en gel, à appliquer directement sur la zone concernée. Sinon, je suis aussi fan du Vegebom. C’est un baume de secours universel qui permet d’atténuer notamment les bleus. En plus de ça, tu peux utiliser le baume pour apaiser les courbatures, dégager les voix respiratoires, hydrater une peau irritée… ouais c’est vraiment LE GEL incontournable.

4/ Contre les maux de ventre

Règle, stress, mauvaise digestion… je ne t’apprends plus rien en te disant que le ventre est notre deuxième cerveau. Pour le soigner lorsqu’il déraille, j’ai plusieurs solutions pour toi. Du côté des médicaments, on peut opter pour du Spasfon ou du Meteospasmyl (très utile en cas de ballonnement). Côte plus naturel, le charbon végétal est vraiment extra. Il absorbe les gaz, lutte contre les troubles digestifs et intestinaux. Un vrai remède miracle ! (attention, comme il absorbe vraiment tout, il est conseillé de le prendre à distance d’autres médicaments – au moins 4h). Les huiles essentielles de basilic et de menthe poivrée sont également très utiles (en massage ou bien en déposant 1 goutte sur un sucre ou dans une cuillère de miel).

5/ Contre les maux de tête

Aucune surprise, le Doliprane reste notre meilleur allié. Attention tout de même à ne pas en abuser. Pour une version plus naturelle, tu peux diluer 2 gouttes d’huile essentielle de lavande fine dans un peu d’huile végétale et te l’appliquer en massant doucement au niveau des tempes. Tu peux utiliser d’autres huiles essentielles telles que la menthe poivrée, la camomille ou le basilic, mais je t’avoue que j’ai ma petite préférence pour la lavande. Je trouve son odeur vraiment très apaisante.

6/ Et le reste…

À tout ceci, tu peux bien évidemment ajouter : un gel hydroalcoolique, un répulsif à moustiques, du Vogalib pour éviter d’asperger de vomi tes voisins de bus, ou encore du Flector contre les foulures et/ou entorses.

 

Et toi, t’es plutôt du genre à tout prévoir ou bien c’est à peine si tu te promènes avec un Doliprane dans le sac ?

 

Ça pourrait t'intéresser aussi :

4 Comments

  1. Julie Lab

    24 octobre 2018 at 21 h 14 min

    Haha! Ce billet me fait bien rire! Ouf! j’ai pris à peu près tout ce que tu as indiqué! Je prends toujours ma petite trousse de secours, pour conjurer le mauvais sort lol A chaque fois que je l’ai oubliée, je m’en suis mordue les doigts! Et depuis que j’ai les enfants, j”‘ai toujours aussi avec moi un stick contre les piqures. Ca apaise immédiatement, c’est Dapis des laboratoires Boiron.
    Bisous

    1. Blondie Birds

      24 octobre 2018 at 21 h 59 min

      Ahaha, ça me rassure, je ne suis donc pas la seule à sortir avec cette trousse du “ON SAIT JAMAIS” :’)
      Je viens de “googliser” ce stick car je ne connaissais pas du tout ! (et je le note du coup :p)
      <3

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.